Retour

Nos bénévoles

Témoignage de Nathalie, salariée accompagnatrice

Nathalie est salariée accompagnatrice à Strasbourg. Elle témoigne.

Nathalie Foulon est une salariée accompagnatrice investie dans le programme à Strasbourg

Avec Kodiko, elle a pu accompagner Sadegh, un participant réfugié originaire d’Iran.

Sadegh est ingénieur en électricité et il a rejoint le programme Kodiko pour trouver du travail en France. Nathalie nous raconte comment s’est passé l’accompagnement.

Pouvez-vous vous présenter ?

"Je m’appelle Nathalie Foulon, je suis Ingénieure pour l'École, mise à disposition par mon entreprise, EDF, pour 3 ans, auprès du Rectorat de l’académie de Reims."

Comment avez-vous connu le programme Kodiko ? Pourquoi avez-vous décidé d’y participer ?

"J’ai connu le programme Kodiko grâce à mon entreprise, EDF. Encore plus pendant ce contexte de crise, il m’a semblé important de faire preuve de solidarité, de donner de mon temps aux personnes réfugiées et de partager mes connaissances en matière de recherche d’emploi (rédiger un CV, une lettre de motivation…). J’ai souhaité ainsi contribuer à l’intégration des personnes réfugiées qui ne maîtrisent pas encore les codes des entreprises françaises."

Comment s’est passé l’accompagnement en binôme ? Est-ce que vous avez fait face à des difficultés ?

" Les rendez-vous se sont tenus en distanciel via Zoom. J’étais quelque peu inquiète pour le premier rendez-vous à distance mais grâce à la participation de Margaux, notre Konnectrice, la prise de contact s’est très bien passée. J’ai pu faire face à quelques difficultés comme la barrière de la langue. Bien que Sadegh, le participant réfugié que j’accompagne, se soit investi dans l’amélioration du français, il y avait parfois des moments où la compréhension pouvait être compliquée, surtout à distance. Je me suis adaptée notamment en parlant plus lentement et quelques fois en écrivant les mots. Enfin, bien que les échanges en visioconférence se soient bien déroulés, j’aurais souhaité un entretien en présentiel."

Aviez-vous des attentes particulières au moment de vous inscrire au programme ? Qu’est-ce que vous a apporté Kodiko ?

"Je n’avais pas d’attente particulière hormis contribuer à l’intégration d’une personne réfugiée. Je souhaitais mettre à disposition mes compétences pour aider Sadegh à s’en sortir dans ce parcours du combattant qu’est la recherche d’un emploi quand on ne maîtrise pas les codes du marché de l’emploi en France. Le programme Kodiko m’a tout d’abord permis d’être davantage sensibilisée aux difficultés rencontrées par des personnes réfugiées pour réaliser des démarches administratives, s’insérer professionnellement, etc. J’ai aussi beaucoup apprécié l’état d’esprit, insufflé par Kodiko, des rendez-vous de travail mais en toute convivialité et bienveillance."

Est-ce qu’il y a un moment particulier que vous souhaiteriez partager ?

"Le premier rendez-vous en visio avec Margaux et Sadegh, s’est déroulé juste avant Noël. Après nous avoir lu son CV, Sadegh a souhaité nous partager une compétence autre que « technique » : sa passion pour la musique. Il a pris sa guitare et nous a joué un air très rythmé. Ce fut un moment très agréable de partage qui m’a beaucoup touché !"

Recommanderiez-vous à un collègue de participer au programme ?

"En effet, je recommanderais à un collègue de participer au programme. Dès que j’en ai l’occasion, je partage mon expérience et promeut Kodiko."

Est-ce que vous auriez un mot à adresser à Sadegh ?

"Bravo pour ton courage et ta détermination. Je suis ravie que nos chemins se soient croisés !"

Envie d'engager vos collaborateurs ? Découvrez en détails notre partenariat avec Visable International pour en savoir plus.

Sophie, salariée accompagnatrice Strasbourg

October 20, 2021

Témoignage de Sandrine, bénévole à Paris

July 8, 2021

Témoignage de Clotilde, salariée accompagnatrice

April 27, 2021