Nos binômes

Portrait de Nasrin et Alicia, binôme à Paris

Grâce à l’aide et l’accompagnement de son binôme, Nasrin a repris confiance en elle.

Nasrin Akter est bangladaise et elle a suivi des études de droit en Angleterre avant de travailler comme juriste au Bangladesh. Arrivée en France, son projet professionnel était de trouver un travail similaire dans une association mais la barrière de la langue et des problèmes dans la reconnaissance de ses diplômes ne rendent pas cela possible pour le moment. C’est en cherchant sur internet des formations ou des associations qui pourraient l’aider dans sa recherche d’emploi que Nasrin a découvert Kodiko ! 

Un projet à définir

En participant à la dixième promotion de Kodiko à Paris, elle a formé un binôme avec Alicia Petiot, consultante chez Utopies, un cabinet de conseil en développement durable. En parallèle des ateliers collectifs, elles ont réfléchi ensemble au projet professionnel de Nasrin, travaillé sur son CV et ses lettres de motivation. Le projet de Nasrin a évolué au cours des rencontres et elles ont finalement décidé qu’une première expérience professionnelle pour pratiquer le français et reprendre confiance en elle était l’objectif n°1. 

C’est comme ça que Nasrin a postulé à une formation en relation client et logistique chez Ikea. Après avoir préparé ensemble l’entretien, Nasrin a été acceptée dans cette formation et l’a débutée en septembre. Aujourd’hui, elle a reçu une offre d’embauche pour un CDI ! 

Pour autant, Nasrin Akter n’oublie pas son envie première de travailler dans le domaine du droit et souhaite pour l’année prochaine postuler à des masters de droit à Lille et à Toulouse, un pas de plus vers son projet professionnel.

La force du lien et de la rencontre 

Ce qui a poussé Alicia Petiot à se lancer dans l’aventure Kodiko, c’est d’abord l’envie de mieux connaître les sujets liés aux personnes réfugiées et bénéficiaires de la protection subsidiaire. Le partenariat entre Utopies et Kodiko lui permettait donc de s’engager sur son temps de travail et elle s’est inscrite avec 3 autres collègues pour la promotion 10. Finalement, un lien fort s’est créé et Alicia souhaite rester en contact avec Nasrin et continuer de l’aider, même au-delà de l’accompagnement avec Kodiko. 

C’est d’ailleurs le premier mot prononcé par Alicia quand on lui demande de décrire Kodiko : la rencontre. Le second est la confiance, accordée dans les deux sens, qui est très importante dans tout le programme.