Revenir au site

« Quand vous accompagnez quelqu’un… il y a des liens qui se nouent »

Portrait binôme - promo #7 Paris

Elise, responsable mécénat chez Crédit Agricole Assurances, et Amanullah, web developper réfugié d’Afghanistan ont formé un binôme Kodiko pendant 6 mois, lors de notre 7e promotion parisienne.

Cet été, Élise et Amanullah ont accepté de partager avec nous leur expérience du programme.

Élise nous raconte comment le programme a commencé pour elle :

“J'avais une curiosité par rapport au programme et des attentes assez précises vis-à-vis de l'association. Le programme Kodiko est vraiment pertinent, [...] quand j'ai rencontré Amanullah et qu'il m'a expliqué qui il était, sa problématique et vers quoi il voulait aller, je me suis fixé un objectif, non pas de résultat mais de moyen. Je me suis dit que j’allais me mettre un ordre de marche pour l’accompagner dans l’acquisition des codes professionnels et l’aider à trouver un stage en entreprise.”

Dès le départ, le binôme s’est mis en marche. Amanullah revient sur leurs rendez-vous qui lui ont permis d’avancer dans son projet professionnel :

“Ça c'est très bien passé, on avait des rendez-vous chaque semaine et on a pu discuter par rapport à l’écriture des lettres de motivations, des CV, … mais aussi d’autres choses, par exemple les recherches d'emplois. On s’est entraîné sur comment passer des entretiens. Élise m'a aidé à mieux communiquer avec les recruteurs.

Parce que dans notre pays, c'est totalement différent, c'est pour ça qu'elle a partagé ses expériences avec moi et m'a donné beaucoup de conseils.”

Ces rencontres leur ont permis d’identifier les compétences, capacités et besoins d’Amanullah :

“On n'est pas parti de trop loin parce qu’Amanullah connaissait déjà beaucoup de choses. Il y a cependant des spécificités propres à la France et c’est ce que j'ai essayé de lui transmettre pour qu'il soit le plus à l'aise possible pour rencontrer les RH de l'entreprise puis les personnes avec qui il allait travailler à la direction informatique dans le cadre de son stage.” Élise

 

De son côté Élise aussi s’est aussi enrichie de cet accompagnement qui l’a amené à se poser beaucoup de questions sur son rôle :

“Ce que ça m'a vraiment appris, c'est la difficulté de la relation d'aide. Il y a en effet un juste dosage à trouver entre l'aide et l'assistance.

Il ne faut pas, à mon sens, mettre la personne sous perfusion d'assistance, mais lui expliquer pourquoi on lui suggère de faire plutôt ça que ça et ne pas le faire à sa place. Ceci de manière à ce qu’elle soit plus rapidement autonome sur un certain nombre de questions et qu'elle réfléchisse aussi à la place qu'elle veut occuper dans la société française. Il faut, je pense, réfléchir à ce qu'on recherche dans cet accompagnement.” Élise

Tout au long du programme, Élise n’a pas hésité à échanger avec sa konnectrice ou l’équipe Kodiko en cas de difficultés :

“Il m'est arrivé d'avoir des difficultés auxquelles je n'avais pas forcément de réponse et j'ai fait appel à la konnectrice pour résoudre certains points. Il m'est aussi arrivé d'appeler Kodiko quand c'était nécessaire. En parlant, on résout déjà beaucoup de choses.” Élise

Au moment de notre échange, Amanullah avait commencé un stage au sein de la direction de l’IT chez Crédit Agricole Assurances. Cette belle opportunité professionnelle, Élise et Amanullah avouent qu’il s’agit d’un moment fort de leur co-training:

“Ce n’était pas évident de trouver un stage. Amanullah m'a dit qu'il cherchait un stage et on a fait en sorte, en travaillant tous les deux, que ce stage soit rendu possible ici dans l'entreprise.

Amanullah est désormais stagiaire à la direction de l’informatique de Crédit Agricole Assurances, ce qui est logique dans le cadre de sa formation. C'est une réussite et ça s'inscrit complètement dans la continuité du processus Kodiko.” Élise

Un beau travail d’équipe de ce binôme qui a mené à cette réussite :

“Ce n’est pas une réussite due à moi, c'est une réussite aussi parce qu'Amanullah a beaucoup travaillé, on a travaillé ensemble le CV, sa lettre de motivation pour ce stage mais également la manière de se présenter en entretien.”

On est très heureux de voir ce binôme travailler ensemble tout au long des 6 mois, et plus encore !

“Je suis toujours en contact avec Élise, et je remercie Kodiko et aussi Elise, qui m'accompagne toujours avec les problèmes que j'ai, notamment les problèmes administratifs, et notamment avec l'assistance sociale. À chaque fois que j'avais un problème je posais les questions à Élise”.

Je remercie Elise pour sa disponibilité, pour son accompagnement pendant mes recherches. Merci à tout le monde.” Amanullah

“Quand vous accompagnez quelqu'un pendant 6 mois, sauf si ça se passe mal, vous ne pouvez pas interrompre l'accompagnement. Il y a des liens qui se nouent. La personne est toujours confrontée à une complexité dans l'acquisition d'un certain nombre de codes et pratiques en France." Élise

À travers le programme Kodiko, Élise a compris les difficultés que les personnes réfugiées devaient surmonter, et reconnaît ainsi l’importance du travail entrepris par Kodiko :

“Une association comme Kodiko est précieuse pour ce qu'elle peut apporter aux personnes qui arrivent en France et aux relations qu'elle peut leur permettre de nouer avec des professionnels comme moi."

Merci à tous les deux, on vous souhaite une belle continuation !

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK