•  

    Notre mission : transmettre des codes professionnels et culturels pour s'entendre

    Le 1er programme de co-training

    "réfugiés - salariés" en entreprise

  • Notre vision

    Accueillir l'autre, c'est retrouver le sens du vivre-ensemble

    La France est riche...

    Oui, nous habitons un pays riche, de multiples talents, de multiples sensibilités, de multiples histoires...

    Les personnes reconnues réfugiées accueillies sur notre territoire arrivent avec de nouvelles richesses. Sachons les recevoir.

    Voulons-nous vivre ensemble ?

    A ériger des murs, à nos frontières, et dans nos têtes, on relève surtout l'angoisse de ceux qui sont derrière. C'est nous qui sommes derrière!

    Cet "entre-soi" qu'on semble du coup chérir ne cache-t-il pas un simple "chacun pour soi"?

    Des liens et des histoires concrètes

    A l'origine de ce programme, il y a la volonté de créer des liens pour un maximum de personnes réfugiées et un maximum de personnes en activité dans notre pays, afin qu'aux fantasmes et aux peurs nous soyons capables d'opposer des histoires concrètes. "Quand vous accueillez dans votre communauté des Syriens qui vous manifestent leur gratitude, que vous entendez leur histoire, vous êtes blindés contre la xénophobie..." On s'y met?

  • Notre programme

  • Le 1er programme de co-training "réfugiés-salariés" en entreprise

    Kodiko vient du grec "codes"

    Le demandeur d'asile, une fois reconnu son statut de réfugié, a la possibilité de travailler. Cet accès au marché du travail est cependant très théorique pour la personne réfugiée, qui n'en connaît pas les codes, ne possède pas de réseau professionnel, etc.

     

    Parce que l'intégration professionnelle est essentielle tant pour la personne réfugiée que pour la société qui l'accueille, Kodiko vise à transmettre des codes professionnels et culturels aux différentes parties (personnes réfugiées, personnes en activité), afin qu'elles puissent mieux communiquer.

    Pourquoi parler de co-training ?

    Nous ne cherchons pas à réinventer la roue, mais à nous inspirer de ce qui tourne, en l'occurrence de programmes européens et nord-américains de mentorat de réfugiés par des professionnels en activité.

     

    Le principe du programme?

    • Des binômes "1 personne réfugiée - 1 salarié volontaire" sont formés sur la base d'une proximité de compétences ou d'intérêts professionnels.
    • Les binômes sont constitués pour une période de 6 mois, renouvelable une fois.
    • Réfugié et salarié se rencontrent une fois tous les 15 jours, sur le lieu de travail du salarié, durant ses heures de travail.
    • Le salarié volontaire aide la personne réfugiée à mieux comprendre l'organisation du marché du travail, les règles du recrutement, les codes et les usages au sein de l'entreprise... Des choses simples à partager, qui comptent énormément!

    Pourquoi ce terme de "co-training" plutôt que celui de "mentorat"?

     

    Car il s'agit aussi d'un entrainement (ou d'un développement de compétences) pour le salarié volontaire auquel est proposée une courte formation initiale, plus un accompagnement au fil de l'eau, par des professionnels de l'interculturel, de la psychologie sociale et du monde associatif des réfugiés. Chaque partie a à y gagner!

    Salariés, réfugiés, entreprises : tous gagnants

    • Pour la personne réfugiée, c'est l'occasion d'acquérir des connaissances générales et sectorielles sur le marché du travail; d'accéder à un premier réseau professionnel; de parler de ses compétences et de ses projets professionnels, bref de se reconstruire en tant que professionnel.
    • ​​Pour le salarié volontaire, c'est l'opportunité de s'engager dans une action qui fait sens, de s'épanouir différemment au travail; de développer de nouvelles compétences et (pourquoi pas?) de devenir un référent interculturel dans l'entreprise ; et finalement d'étendre son réseau personnel et professionnel.
    • Pour l’entreprise, c'est la chance de fédérer des collaborateurs autour d'engagements forts, de développer leurs compétences, de renforcer son image d'entreprise responsable, tout en se donnant l'opportunité peut-être de détecter des signaux faibles, ou de mieux comprendre de nouveaux marchés.

    Nos résultats

    Sur 3 promotions, 41% des bénéficiaires a trouvé une opportunité professionnelle concrète à l'issue du programme (6 mois) !

    Pour plus d'informations : http://bit.ly/KodikoMars2018

    Découvrez notre rapport annuel 2017!

     

  • L'équipe

    Des compétences complémentaires au service d'une seule mission.

    Cécile Pierrat Schiever

    Co-fondatrice, Présidente de l'association

     

    « C’est notre regard qui enferme souvent les autres dans leurs plus étroites appartenances, et c’est notre regard aussi qui peut les libérer. »

    Amin Maalouf, Les Identités meurtrières, 1998.

     

    Diplômée en sciences économiques et sociales, trilingue et biculturelle, Cécile a grandi en France et en Grèce. Mère de 3 enfants, elle revient en France après 20 ans d’expériences en Europe, Moyen-Orient et Amérique du Nord. Cécile a travaillé en milieu interculturel en tant que salariée et entrepreneur et connait les difficultés d'intégration dans un pays étranger. Elle a co-fondé en Grèce le 1er site de vente en ligne de produits de déco, liquidé suite à la crise grecque. Elle est par ailleurs bénévole pour l’association Energie Jeunes, qui cherche à promouvoir la persévérance scolaire dans les collèges défavorisés.

    Présidente de l'association Kodiko, elle travaille sur la conception et le déploiement du programme, le développement des partenariats entreprises et institutionnels, le recrutement des personnes réfugiées et la communication.

     

    LinkedIn

    Maÿlis Dupont

    Co-fondatrice, Conseil

     

    « Peu importe quelle originalité nous revendiquons, avec parfois plus de conformisme qu’on ne le pense, l’important est de savoir communiquer avec l’autre, avec les autres. »

    Stéphane Hessel, Tous comptes faits… ou presque, 2011.

     

    Normalienne en sciences sociales, enseignant-chercheur, puis entrepreneur du web, Maÿlis a porté une startup durant près de 4 ans, avant de connaître une liquidation. Elle intervient aujourd'hui sur des missions d'accompagnement, de formation ou d'évaluation dans les domaines de l'innovation tech et de l'innovation sociale. Ses thématiques de prédilection sont l'emploi, le travail et les nouvelles formes d'activité. Mère de 2 enfants, Maÿlis est par ailleurs mentor bénévole d'entrepreneurs pour le Startup Leadership Program.

    Conseil pour Kodiko, Maÿlis intervient dans la conception et l'évaluation du programme, le développement des partenariats, notamment avec les entreprises, et le lobbying.

     

    LinkedIn

    Twitter: @mdpon

    Catherine Lévy

    Secrétaire

     

    Catherine travaille depuis plus de 30 ans dans l’industrie pharmaceutique. Son travail l'a toujours porté sur des projets internationaux. Elle a également beaucoup voyagé en Europe, aux États-Unis et dans des pays émergents, ce qui lui a permis de développer une forte sensibilité interculturelle.

    Actuellement en charge de programmes de santé publique pour les pays défavorisés, Catherine a accompagné des réfugiés lors des trois dernières promotions Kodiko à travers le partenariat de l'association avec Sanofi. C’est donc tout naturellement qu’elle a souhaité s’y impliquer davantage et occupe désormais la fonction de Secrétaire de l'association.

    Anne Taverne

    Responsable des programmes pédagogiques

     

    Journaliste de formation, Anne a travaillé quinze ans dans la presse puis s’est formée à l’accompagnement professionnel en 2009 (DU Evaluation et Bilans de compétences à l’université de Paris 8). Elle a mené de nombreux bilans de compétences en cabinet de conseil avant de se lancer en freelance et de créer ReconverSENS, pour accompagner les personnes dans leurs transitions professionnelles.

    Très désireuse de participer à une économie positive par le biais de l’innovation sociale et environnementale, Anne se trouve à sa place dans sa collaboration avec Kodiko. L'entre-soi lui faisant horreur, elle se réjouit de cette ouverture sur le monde !

     

     

    Clément Mardini

    Chef de projet -

    Partenariats stratégiques

     

    Après des études en Sciences politiques, Clément a débuté sa carrière entre le secteur associatif et le monde de la grande entreprise. La création et pilotage d'un programme de mécénat de compétences au sein d'un grand cabinet de conseil a fait naître en lui des convictions fortes. Son engagement personnel auprès d’une association d’aide aux migrants à Paris, l'a convaincu de la nécessité de soutenir ces populations. Désireux de mettre du sens au coeur de son activité professionnelle, Clément a rejoint Kodiko en tant que Chef de projet et Responsable des partenariats. Il met au profit de l’association son expérience en gestion de projet, sa connaissance du secteur du mécénat, ainsi que sa capacité à convaincre des entreprises à rejoindre un programme innovant et tourné vers l’humain.

    Caroline Haddad

    Cheffe de projet

     

    " Savoir accueillir l'autre c'est savoir s’accueillir soi-même "

     

    Architecte diplômée, coordinatrice d’équipe et responsable du suivi et de l’évaluation dans le monde associatif en Syrie, Caroline s’est engagée par la suite dans l'accompagnement et l'aide aux personnes réfugiées en France. Après avoir expérimenté le bénévolat pendant un an au sein de Kodiko, elle a rejoint l’association en tant que Cheffe de projet. Elle s’occupe du recrutement des personnes réfugiées, de l’animation de l’ensemble des ateliers, du pilotage d’une des deux promotions en Ile-de-France et de la collaboration avec d'autres acteurs actifs dans le champ associatif, engagés auprès des personnes réfugiées

     

    LinkedIn

    Milena Aimé Centti

    Cheffe de projet Indre-et-Loire

     

    Diplômée d'un Master en Management/Gestion de Projet, Milena s'est investie très tôt au service d’un monde plus juste, solidaire et durable. A 19 ans, elle crée sa première association pour promouvoir les pratiques artistiques auprès des collégiens issus de l’éducation prioritaire. Elle fait également du mécénat de compétences auprès d'entrepreneurs sociaux pendant ses études et travaille quelques temps chez Ashoka. Après avoir fondé une deuxième association pour favoriser l’accueil et l’inclusion des personnes réfugiées en France, Milena a rejoint Kodiko en tant que Cheffe de projet et Responsable des partenariats entreprises et associatifs en Indre-et-Loire.

    Elvira Haxhiu

    Chargée de mission Indre et Loire

     

    Elvira a grandi et a été formée en Albanie. Assistante sociale depuis 10 ans, passionnée de littérature et journaliste, elle a choisi de travailler chez Kodiko car elle connait bien les difficultés et les problèmes des réfugiés. En tant que Chargée de mission, elle assure le suivi des promotions en Indre-et-Loire, l'animation des formations et des ateliers avec Milena et Pôle Emploi.

    Edgar Moquet

    Assistant chef de projet

     

    Après un Master en marketing chef de produit, achevé par un séjour aux États-Unis, en tant qu'étudiant, puis comme immigré, Edgar a cherché à intégrer une dimension plus sociale à son parcours. À son retour en France, il se tourne vers une formation en RSE, puis il décide d'intégrer Kodiko en temps qu'Assistant chef de projet et développement des partenariats associatifs.

     

    LinkedIn

    Victoire Gué

    Chargée de communication

     

    Etudiante en troisième année d'Humanités et Science politique, Victoire a profité de son semestre de stage pour venir grossir les rangs de Kodiko en tant que Chargée de communication. Dans le cadre de sa formation, elle a été sensibilisée aux causes et conséquences du problème sociétal que représente la crise migratoire. C’est donc consciente du problème et de la nécessité d’y faire face, qu’elle s’est engagée chez Kodiko.

     

    LinkedIn

    Jean de Mesmay

    Coach

     

    "La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute" - Confucius

     

    Après 20 ans passés dans des grands groupes internationaux en marketing et en conseil, Jean est tombé gravement malade en 2013. C’est le combat contre cette tumeur qui lui a appris la valeur de la vie, la capacité à mobiliser des ressources insoupçonnées et à compter sur les autres. Et c’est tout naturellement qu’il met aujourd’hui son énergie au service des organisations pour les rendre plus humaines et plus efficaces à travers sa société Prisme Coaching & Conseil.

    Jean coordonne des coachs bénévoles qui animent des ateliers auprès des personnes réfugiées, et accompagne les salariés dans leurs problématiques d’accompagnement.

     

    Eric Souliac

    Trésorier

     

    Après une carrière dans les services financiers de grandes entreprises de l’industrie électronique puis pharmaceutique où il a beaucoup voyagé et travaillé avec des collègues de toutes nationalités, Eric est maintenant consultant indépendant à temps partiel. Il profite de son temps libre pour s’adonner à ses passions et apporter sa compétence technique à l’association : comptabilité, trésorerie et prévisionnel. Ses buts : permettre à Kodiko de se développer pour aider plus de réfugiés à s’insérer dans la société française et assurer sa pérennité. Il apprécie particulièrement la diversité existant au sein de l’association.

     

  • Les partenaires

    Ils participent à notre action et la soutiennent.

  • Prix et distinctions

    Trophée des associations 2017

    Électricité de France (EDF)

    En récompensant 51 associations, la Fondation Groupe EDF souhaite mettre en lumière les petites et moyennes associations, actrices de terrain et ciment du vivre ensemble, qui portent des actions exemplaires en faveur des jeunes.​

    Finaliste pour "la France s'engage" 2017

    Fondation La France s'engage

    La France s'engage est un programme de soutien à l'innovation sociale initié par l'Etat en 2014, avec le soutien de Total, ouvert à des associations et ONG, des fondations ou des entreprises du secteur de l'Economie Sociale et Solidaire, à l'issue d'un grand concours national départageant parmi plusieurs centaines de projets sur les thématique s de l'éducation, la culture, la solidarité, l'écologie, la santé et la citoyenneté, le plus innovantes et les plus solidaires.

    Prix "Coup de Cœur" 2017

    Fondation Feuilhade

    La Fondation Feuilhade - Pour une solidarité de proximité a pour but de concourir au développement des solidarités en mettant en évidence les nouvelles formes de solidarité qui émergent à côté des aides plus traditionnelles organisées par l’État ou par les grands acteurs reconnus comme la Croix Rouge, le Secours Catholique, ou le Secours Populaire qui ne peuvent répondre à tous les besoins..

    Prix « Jeunes Espoirs de l’entrepreneur social » 2016

    The Boston Consulting Group (BCG) et Makesense.

    BCG a décidé de s'associer à MakeSense pour créer le Challenge Jeunes ESSpoirs afin d'élire un jeune projet à haut potentiel en parallèle du Prix de l'Entrepreneur Social.

  • Ils parlent de nous

    TMV Tours

    Réfugiés : l’intégration par le travail grâce à Kodiko

    Le BeeoTop

    Le job de Kodiko : aider les réfugiés à en trouver un

    La Nouvelle République

    Un speedmeeting pour aider les réfugiés

    La tribune - Acteurs de l'économie

    Réfugiés et entreprises, l'aubaine

    Info Migrants

    L’association Kodiko mise sur l’intégration des réfugiés par le travail

    La nouvelle république

    Des salariés aident des réfugiés à retrouver un job

    Serendip : Cabinet de recrutement

    Kodiko kesako?

    Singa : Trait d'Union

    Cécile de KODIKO

    L'œil de l'exil

    Réfugiés et Kodiko : vers un nouvel espoir dans le monde professionnel ?

    Le Monde

    Il est possible d’« intégrer les personnes réfugiées par l’emploi »

    La Croix

    Kodiko : des cadres aident des réfugiés à trouver un emploi

  • Inscrivez-vous

    Vous êtes réfugié, vous souhaitez être accompagné dans votre recherche d'emploi ? Rejoignez notre programme gratuit !

  • Devenez bénévole

    Devenir bénévole : engagez-vous dans un mission qui a du sens

  • Contact

    Vous êtes une entreprise ou une fondation d'entreprise intéressée par le programme, un professionnel en activité désireux de faire un bout de chemin avec un réfugié, une association ou un acteur public oeuvrant dans le domaine de l'accueil ou de l'intégration professionnelle... Contactez-nous! Nous avons besoin de chacun pour faire de ce programme un succès.